Jeudi 29 juin 2017 4 29 /06 /Juin /2017 10:47

Mon maître m'emmenait souvent en voyage. Un jour, il avait décidé de visiter Kirko, une petite ville au nord est d'Akkarpolis. Comme il le faisait quand il avait envie de passer un peu de temps seul, il m'avait mené au poste de police de la ville pour me faire garder moyennant un fluz (la monnaie d'Akkaria). D'habitude, cela se passait tranquillement. Les flics m'accrochaient une longue laisse au collier, l'attachaient au mur et me laissaient en paix dans la grande salle du poste en attendant le retour de mon maître. Bon, bien sûr, si l'un ou l'autre avait envie de se faire sucer, il ne se gênait pas. Mais ça n'allait pas plus loin.

 

A Kirko, il n'y avait qu'un flic, Stévi. Je le trouvais trognon, Stévi, avec son nez de boxeur, sa courte moustache d'or au-dessus d'une bouche saillante et pulpeuse. Je le trouvais trognon et il m'amusait avec ses manières un rien lourdaudes, sa façon de garder le casque et ses lunettes de moto même à l'intérieur du poste.

 

Il avait des bottes à lacets. J'aime pas trop les bottes à lacets, je préfère de beaucoup les bottes cavalières bien lisses au-dessus du coup de pied et qui montent sans couture jusqu'au haut de la tige. Mais Stévi était un jeune nounours de flic au vis age un peu poupin qui paraissait très fier de ses bottes, autant que de l'insigne d'autorité qu'il arborait.

 

Il avait baissé ses lunettes à verres teintées et me regardait d'au-dessus, d'un regard bleu très craquant.

 

Je me sentais monter des insolences et l'envie de provoquer le beau flic me titillait le ventre délicieusement. C'était juste le début d'après-midi, mon maître ne viendrait pas me reprendre avant le soir. Le temps allait être long avant que je le retrouve. Et le dressage que j'escomptais pour la nuit, dressage de chambre d'hôtel toujours un peu léger, un peu expédié, sans surprise et sans piment, ne me bouleversait pas de désir. Mon petit flic avait je ne sais quelle allure de chat qui m'excitait tout autrement et qui se parfumait de crainte.

 

De crainte bien sûr juste ce qu'il faut. Je savais que, de toute façon, mon gardien ne me démolirait pas. Mon maître s'en plaindrait autrement. Stévi en récolterait sans doute quelque ennui et le nonchalant flicaillon ne devait pas être du genre à en chercher.

 

-Vous vous relevez la nuit pour brosser vos bottes, Monsieur l'agent ?

 

Depuis un quart d'heure que j'étais seul avec lui dans le poste, Stévi avait bien saisi dix fois la brosse à reluire posée sur une étagère pour en frotter le cuir lustré autour de ses mollets.

 

Il y eut un silence. Si la large bouche du flic ne s'était pas rétrécie un rien avec un léger renflement de la lèvre inférieure, j'aurais cru qu'il ne m'avait pas entendu. Je commençais même à me sentir un peu ridicule à cause de ma vanne tombée à plat mais je donnais le change en laissant flotter sur ma lèvre un de ces sourires d'ironie qui avaient toujours exaspéré mon maître.

 

Peine perdue. Stévi se leva et partit vers la pièce d'à côté sans m'expédier le moindre petit regard. Bon, me dis-je, voilà un flic Akkar aussi tristement attaché à son devoir qu'un flic de la Lupa !

 

Deux minutes après, Stévi était de retour. Son regard se projeta sur moi tout de suite et ne cessa plus de me fixer. D'une main, il tenait ce que je reconnus tout de suite être la combinaison orange qu'on met dans cette région aux ralebs condamnés. De l'autre, il secouait des menottes et des chaînes. Il saisit la combinaison par le col, la déplia en la secouant, me la lança :

-Tu veux faire le malin, mon ptit raleb, eh bien tu vas te foutre à poil et m'enfiler ça.

J'avais un pantalon de toile et un marcel, je les ôtai lentement sous son regard. J'étais en slip, j'enfonçai mon pouce dans la ceinture élastique, me figeai. C'était comme si le regard abaissé de Stévi projetait sur mon ventre et mes cuisses des rayons ravageurs. Il avait détaché son fort bâton noir, en serrait la crosse de son poing ganté. Il dit doucement :

-Allez, raleb, montre moi ta queue de lope !

Je tirai l'élastique à deux pouces pendant que ma queue remontait en s'arquant. Elle jaillit droite. J'avais chaud aux joues. Stévi semblait mâchonner un sourire.

J'enfilais la combinaison en bandant toujours à fond sous son regard. Aussitôt après, il vint vers moi, me saisit une épaule, me retourna, me plaqua au sol, m'enfonça le genou au bas de mon dos, me plia les bras, me mit les menottes. Puis il fit autant avec les jambes. D'une chaîne il relia les deux paires J'étais allongé sur le ventre, bras et jambes contraintes, incapable de me relever.

Stévi se redressa, vint se placer devant ma tête en claquant sur le sol les semelles de ses bottes. Il écartait les jambes, se balançait dessus dès qu'il prenait appui, se cambrait avec morgue.

-je vais t'apprendre à me respecter et à respecter mes bottes, mon joli raleb ! oh! oui, je vais t'apprendre !...

 

 

 

 

Par bonclebs - Publié dans : léchage de bottes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • bonclebs
  • Le blog de Akkaria, , planète des hommes SM
  • sm bottes dogtraining humiliation larvage léchage
  • 173 cm 76 kg 58 ans. Je pense qu'en parcourant mon blog on voit suffisamment ce que bonclebs aime et recherche. ce que je n'aime pas apparaît peut-être ausssi ...dans l'absence. Je n'aime pas les rapports non protégés, le scat, le fist, le pierci

Présentation

  • : Le blog de Akkaria, , planète des hommes SM
  • Le blog de Akkaria, , planète des hommes SM
  • : gay Gay
  • : Akkaria, une planète peuplée d'hommes soumis ou dominateurs, des maîtres et des esclaves.beaucoup de vidéos de dogtraining, de maîtres humiliant leurs esclaves, des photos, des journaux intimes d'esclaves
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

le blog de mon maitre

blog de masteradogg

mes visiteurs

gay

Tchat ZoneBeur.com

Découvre ZoneBeur.com le nouveau tchat gay gratuit pour rencontrer des blanc, Blancs, Beur  et c'est gratuit !!

 

http://gueuleajus.com/images/baniere160par600.gif

Texte Libre

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés